Fissures de maison : tout comprendre sur le sujet

par | Mai 23, 2024 | Uncategorized

Les fissures sont des phénomènes courants dans les habitations et peuvent susciter beaucoup d’inquiétudes chez les propriétaires. Qu’il s’agisse de petites fissures superficielles ou de grandes fissures structurelles, il est essentiel de bien interpréter leur taille, forme, orientation et localisation pour prendre les bonnes décisions. Cet article présente en profondeur les différents aspects liés aux fissures de maison, leurs types, causes et caractéristiques.

Les types de fissures

Il existe deux principaux types de fissures dans une maison. On cite en premier lieu les fissures superficielles, souvent qualifiées de non-structurelles. Elles se trouvent la plupart du temps dans les couches de finition telles que le plâtre ou la peinture. Aussi, elles sont généralement minces et peu profondes. Pour vérifier par exemple s’il en existe dans une maison que vous voulez acheter, vous pouvez faire appel à une structure d’expertise fissure. Le second type de fissures qui existe concerne les fissures structurelles. Elles touchent directement les composants porteurs du bâtiment tels que les murs porteurs, les fondations ou les poutres. Leur présence peut indiquer des problèmes graves nécessitant une intervention rapide. Pour qualifier ces fissures de structurelles, elles doivent répondre aux caractéristiques suivantes :

  • taille : supérieure à 1 mm de large ;
  • forme : linéaire, diagonale ou en escalier ;
  • orientation : souvent en diagonale par rapport aux lignes de force.

Les causes des fissures

Les variations du sol sont une des principales causes des fissures dans les maisons. Ces mouvements peuvent résulter de changements climatiques, de l’hydratation/désydratation, ou de processus tectoniques.

Des erreurs lors de la phase de conception ou pendant la construction peuvent également être responsables des fissures structurelles. Cela inclut des sols mal compactés, l’utilisation de matériaux inadéquats ou des défauts dans l’armature. Enfin, des facteurs extérieurs comme les racines d’arbres ou des travaux adjacents peuvent aussi causer des dommages structurels conduisant à des fissures.

Interprétation des fissures

La taille des fissures est un indicateur primordial pour évaluer leur gravité. Les petites fissures (< 0,5 mm) sont pour la plupart superficielles tandis que les fissures plus larges (> 1 mm) peuvent signaler des problèmes structurels sérieux. De plus, l’analyse de la forme des fissures permet de mieux comprendre leur origine. Les formes droites ou inclinées peuvent indiquer des tensions spécifiques, alors que les formes irrégulières sont souvent liées à des problèmes localisés de matériaux de surface.

En outre, l’orientation des fissures révèle énormément sur les sources de stress appliquées à la structure. Les fissures horizontales ou verticales diffèrent physiquement des fissures diagonales, ces dernières étant parfois les plus préoccupantes car elles indiquent un mouvement différentiel dans les fondations ou les murs porteurs.

Localisation et caractère structurel des fissures

Une fissure au mur extérieur suggère un problème potentiel avec les fondations ou les supports verticaux. Ce type de fissure mérite un examen approfondi pour éviter toute dégradation supplémentaire. Quant aux fissures sur les murs intérieurs, ils peuvent varier de la simple contraction ou expansion des matériaux de finition à des alertes relativement sérieuses sur l’intégrité de la structure interne.

L’évaluation du caractère structurel des fissures passe par un diagnostic réalisé par des experts comme des ingénieurs structurels. Ils utilisent en effet divers outils et méthodes pour trouver la cause profonde et recommander les actions correctives nécessaires. En fonction des résultats du diagnostic, diverses réparations peuvent être envisagées. Certaines techniques incluent le renforcement des fondations, l’injection de résine expansible, ou des consolidations spéciales de structures porteuses.